Catégories

Recherche avancée

Prix

24 - 53 €

Alais en 1788

Alais en 1788

Une délibération du Tiers Etat de la ville d’Alais s'est tenue le 23 novembre 1788.

En signant le compte rendu de la délibération prise ce jour, un certain nombre de personnes ont indiqué leur profession ce qui donne une idée des activités de la Ville à cette époque.

45 négociants, ce qui dénote un commerce actif ; 9 marchandes de soie ; 4 droguistes ; 1 travailleur probablement un artisan ; 1 forgeron ; 3 médecins et 2 chirurgiens ; 5 fonctionnaires ou assimilables ; 4 teinturiers ; 8 tanneurs ; 9 fabricants (soit neuf usines, plus ou moins importantes) ; 2 moliniers de soie ; 3 fabriques de bas (soit au total 14 industries) ; 2 serruriers ; 4 artisans du bâtiment ; 4 chapeliers ; 3 passementiers ; 5 perruquiers ; 2 arquebusiers ; 1 cordonnier ; 1 coiffeur ; 4 orfèvres, preuve d'une certaine aisance ; 1 jardinier ; 6 boulangers ; 2 horlogers ; 1 tondeur ; 1 agent de change ; 5 avocats ; 3 tailleurs ; 1 apothicaire ; 1 ingénieur des mines ; 2 ménagers, soit des chefs de famille ; 1 feudiste, spécialisé dans les questions de droit concernant les fiefs ; 2 bridiers, fabriquent des brides ; 1 géomètre ; 1 architecte ; 77 divers ou profession non indiquée soit environ 230 personnes, qui ne représentent pas tout le Tiers Etat, mais la fraction agissante.

Dans une réunion du 21 décembre 1788 on compte 366 participants. S'ajoutent les professions ci-après : sellier, maître d'escrime, libraire, voiturier, aubergiste, fleuriste, traiteur, confiseur, ferblantier, broquier ?

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

S'abonner en ligne Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir Devis en ligne gratuit Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir
Remonter