Catégories

Recherche avancée

Prix

24 - 53 €

Le saviez-vous… ?

Le saviez-vous… ?

CLOCHE  ou  LAPIN

En cette période où le printemps vient de faire son apparition, nous sommes sur le point de fêter Pâques. Les traditions autour de cette fête chrétienne mais pas que (La Pâque juive existait bien avant), sont nombreuses. Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur un débat de la plus haute importance : qui apporte les œufs aux enfants ?

Selon la tradition chrétienne, les cloches cessent de sonner après l’office du Jeudi saint en signe de deuil face à la mort de Jésus-Christ. Cette habitude date du VIIIe siècle. Plus aucune d’entre elles ne sonne jusqu’au dimanche de Pâques, jour où elles résonnent pour célébrer le Christ ressuscité. Afin d’expliquer cette absence de bruit, les adultes disent aux enfants qu’elles sont parties à Rome. Habillées de rubans et dotées d’ailes, les cloches reviennent le jour de Pâques et passent par les jardins afin d’y déverser des œufs pour le plus grand plaisir des petits et des grands. Elles passent tellement vite qu’on ne peut les voir. Par contre, souvent, la mise en scène familiale permet de les entendre !

Et voilà, le mystère est éclairci ! Ce sont les cloches qui amènent les œufs… en fait non, les cloches ont un concurrent de taille, de petite taille : le lapin ou le lièvre de Pâques !

La tradition serait originaire d’Allemagne ou d’Alsace. Une pauvre femme, pour faire plaisir à ses enfants, aurait décoré et caché des œufs dans son jardin avant de les y envoyer. En entrant dans le jardin, les enfants auraient aperçu un lapin qui fuyait. Ils ont cru que c’était le lapin qui avait apporté les œufs. Les caractéristiques du lapin de Pâques ne sont pas précises. Il peut être blanc ou de couleur, lièvre ou lapin. La tradition est répandue dans de nombreux pays germaniques. Elle a migré aux Etats-Unis avec les premiers allemands qui s’y sont installés.

Une autre explication quant à la tradition du lapin vient de Saxe où la déesse Eostre était célébrée au printemps. L’animal emblématique de cette déesse est un lièvre. De la déesse Eostre vient le terme anglais « Easter » qui est traduit par « Pâques » en français. La tradition a tendance à évoluer. En Australie, la population tente de modifier la légende. Les Australiens sont envahis par les lapins. Par contre, un petit marsupial du nom de bilby est en voie de disparition. Aussi, c’est désormais lui qui apporte les œufs dans les jardins.

Mais pourquoi des œufs ?

Là aussi,  la tradition est très lointaine. L’œuf symbolise le printemps. Les 40 jours avant Pâques constituent la période carême. Si, à l’heure actuelle, cette période de privation qui rappelle les 40 jours dans le désert du christ n’est plus scrupuleusement observée par la plupart, il n’en était pas de même par le passé. Par conséquent, les Chrétiens se privaient de viande et d’œufs durant cette période. Comme il est impossible de faire arrêter les poules de pondre, d’impressionnantes quantités d’œufs ne trouvaient pas preneurs. Afin de les conserver plus longtemps, il était coutume de les cuire et de les teindre pour ne pas confondre œufs durs  et œufs crus.

L’œuf en chocolat est arrivé bien après, au 19e siècle, avec la démocratisation du prix du cacao.

Alors voilà, cloche ou lapin, à vous de choisir ! Mais finalement, la tradition n’est jamais qu’un détail du folklore par rapport au plaisir de célébrer une fête en famille et de gâter ses proches à cette occasion !

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

S'abonner en ligne Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir Devis en ligne gratuit Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir
Remonter