Catégories

Recherche avancée

Prix

24 - 53 €

La Tradition héritage spirituel est un élément de défense contre le matérialisme

La Tradition héritage spirituel est un élément de défense contre le matérialisme

La tradition est par définition un apport oral de faits antérieurs de coutumes, d'usages, de doctrines à travers les générations jusqu'à nos jours. Cette livraison d'un bien d'une génération à une autre est tout simplement la transmission d'un héritage, ce que les juristes définissent comme étant la remise matérielle d'une chose mobilière en vue, soit d'en transférer la propriété, soit d'exécuter une obligation de délivrance. Ce document juridique dit combien était importante la tradition qui se passe fort bien de preuves écrites. Elle implique l'idée de patrimoine transmissible qu'il convient de protéger à tous prix car n'appartenant pas à une génération précise, mais à un ensemble à une lignée. Cette importance du patrimoine transmissible dans son intégrité a été fort bien illustré par Alain RESNAIS dans son film «Fareinheit 438» mettant en scène des hommes livre, qui apprennent par cœur les chefs d'oeuvres pour les conserver intact et les transmettre aux générations futures sans support du papier. Cette action de livrer et de transmettre est contenue dans le mot latin TRADITIO qui a donné tradition, et traditionalisme qui marque l'attachement à ce véritable héritage de civilisation. Le traditionalisme s'oppose au matérialisme dont il est tout le contraire : spiritualité et amour. Mais attention, les matérialistes qui se rendent compte de l'endroit ou le bat les blesse s'emploient à ternir cette image de la tradition qualifiant les traditionalistes des passéistes. Pourquoi cette réaction ? Parce qu'ils ne comprennent pas le sens profond de la tradition, parce qu'ils ne veulent pas l'entendre car la tradition qui a ses racines dans le passé certes, n'est pas le passé, pas plus qu'elle n'est les autres phases du temps. Elle échappe en quelque sorte à cette dimension dans laquelle nous voulons à toute force faire pénétrer nos concepts. La tradition est purement et simplement permanente. Elle reste une en s'adaptant à toutes les époques. Grâce à elle, les ethnies communient et trouvent une âme commune que le collectivisme moderne n'a jamais pu forger, L'héritage ancestral qui nous a façonné au sein de chacune de nos régions est incompréhensible des étrangers car il est une somme acquise par les générations et non par le désir ou même la volonté. La tradition s'ouvre aux nouveautés tout en restant dans son cadre en conservant sa spiritualité et de ce fait échappe à la sclérose et au fossilisme. L'héritage le plus précieux est la sagesse qui s'est affinée à travers les millénaires pour aboutir à une morale que les matérialistes rejettent car trop contraignante, empêcheuse d'agir à sa guise. Cette absence de morale nous a conduit à la violence, au mépris de l'homme, du fruit de son travail et à l'abandon de toute conscience. Le plus grand péril vient de la perte de la tradition familiale consécutive à la trahison de ses tenants, des générations en voie de disparition. Cette tradition familiale a entrainé la disparition de la tradition locale, celle du village et ensuite celle de la région... Fort heureusement cette disparition n'est point encore totale et avec satisfaction, on constate que des anciens s'accrochent et la maintiennent envers et contre tous. Le plus réconfortant est de voir des jeunes se dresser avec la volonté de la faire perdurer. Tous ne parviendront à un résultat qu'en s'unissant, en serrant fort les coudes. La maintenance existe et des groupes œuvrent afin que ne meure pas l'âme de leur village et de leur région. En pays cévenol, en Languedoc le mal a déjà gagné pas mal de terrain pour des causes multiples, pas toujours étrangères au pays. Il est temps encore de réagir car très bientôt si on se laisse aller c'en sera fait, non pas d'un passé qui ne nous intéresse plus si ce n'est comme un enseignement, mais d'une tradition, âme de notre terroir. La plus impérieuse des nécessités est le maintien et la propagation de la langue régionale, le Cévenol, l'Occitan, le Provençal, le Catalan, le Basque et cela le poète l'a écrit mieux que nous en des termes plus percutants

L. ANDRE

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

S'abonner en ligne Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir Devis en ligne gratuit Moyens de paiement Visa Mastercard Découvrir
Remonter